Connect with us

Hi, what are you looking for?

Les Chinois
Les Chinois

Politique

Les Chinois, réputés habiles en maths, auraient-ils un problème avec les chiffres ?

Alors que la Chine se remet peu à peu de l’épidémie qui l’a frappée et que Pékin se félicite du faible nombre de morts parmi sa population, une nouvelle polémique se profile. Les chiffres communiqués par le gouvernement chinois, en ce qui concerne le nombre de cas et de décès, sont de plus en plus remis en cause. Officiellement, l’épidémie de Covid-19 en Chine aurait fait 3 311 morts, dont 2 547 à Wuhan, soit moins qu’en Italie, qui dénombre 101 739 cas et un total de 11 591 morts.
A l’approche de la Toussaint chinoise, fête des morts se déroulant le 5 avril, les Chinois ont eu le droit depuis le lundi 23 mars de venir récupérer les cendres de leurs défunts. Or, les photos récemment partagées sur les réseaux sociaux chinois ont semé le trouble et entraîné une remise en question de la véracité des chiffres avancés par la Chine. Le bilan, ne serait-ce que pour la ville de Wuhan, ancien épicentre de l’épidémie, aurait été minoré. Les clichés présentent, en effet, des files d’attente de milliers de personnes, venues récupérer à Wuhan, dans un crématorium, les urnes funéraires de leurs proches. Afin d’éviter la propagation de l’épidémie, les corps avaient tous été incinérés.
Par ailleurs, le site d’information financière chinois Caixin aurait communiqué une photo d’un camion chargé d’urnes funéraires, près du crématorium d’Hankou, un quartier de Wuhan. Le conducteur du camion en question aurait affirmé, ce jour-là, avoir transporté 2 500 urnes funéraires, après en avoir déplacées tout autant la veille. Un autre crématorium a expliqué avoir restitué entre le 23 mars et le 4 avril plus de 500 urnes par jour, soit un total de 6 500. Malheureusement, Wuhan compte au total huit funérariums. Ainsi, si l’on estime que chacun a une capacité égale d’accueil d’urnes, le total de décès serait bien au-dessus du nombre de morts annoncé.  Enfin, la résiliation massive d’une dizaine de milliers de lignes téléphoniques a une fois de plus alimenté et renforcé la polémique.
Plusieurs estimations ont été avancées, compte-tenu de ces informations. Selon une enquête américaine, le nombre de victimes à Wuhan s’élèverait à 40 000. Pour les Britanniques, le nombre de décès serait au minimum de 45 000 morts et pourrait aller jusqu’au tragique nombre de “600 000”. Face à toutes ces accusations, Pékin nie en bloc et défend son bilan. Selon les autorités chinoises, ce faible nombre de décès est le résultat des mesures drastiques de confinement et d’une exemplarité dans la gestion de cette crise sanitaire. Ce nombre d’urnes plus élevé ne serait pas lié directement au virus, mais simplement à une plus forte mortalité.

Written By

Aimant écrire sur des sujets de société, géopolitiques ou économiques, je vous propose ici mon jeune regard à travers une actualité hebdomadaire. J’essaie d’étudier en profondeur des sujets souvent peu traités par les médias traditionnels nationaux.

Vous pourriez aimer

Politique

Il y a un peu plus d’un an, une explosion de 500 tonnes de nitrate d’ammonium stocké dans un hangar du port de Beyrouth,...