Connect with us

Hi, what are you looking for?

Fondation Bill & Melinda Gates
Fondation Bill & Melinda Gates

Covid 19

Bill Gates ou l’aruspice* des temps modernes

En 2015, lors d’une conférence TED, cinq ans avant que n’apparaisse le COVID-19, Bill Gates s’était exprimé sur ses inquiétudes concernant une future pandémie. En effet, cette interview avait été réalisée peu de temps après la crise sanitaire d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Cette crise avait causé la mort de 15 000 personnes, principalement issues du continent africain. Bill Gates a vu en cette épidémie une sorte d’avertissement et il alerte : « La prochaine fois, nous pourrions avoir moins de chance ». Selon lui, le danger le plus réel et concret pour notre humanité n’est pas une guerre ou encore un potentiel conflit nucléaire : la menace prochaine est un virus hautement contagieux, « comme la grippe espagnole de 1918». Le milliardaire avait appelé les Etats à se prémunir de ces risques. Il avait déclaré : « Nous ne sommes pas prêts ». Il avait par ailleurs prédit une profonde crise économique mondiale, à la suite de cette épidémie. En tant que bon manager, le fondateur de Microsoft avait tout calculé ! Il expliqua : « Le coût global de la préparation à une pandémie est de 3,4 millions de dollars par an. Les pertes financières que celle-ci provoquerait pourraient atteindre 570 milliards de dollars ». Ainsi mieux valait se prémunir que d’en courir le risque…
En février 2017 à Munich en Allemagne, lors d’une conférence sur la sécurité, Bill Gates avait de nouveau fait appel aux dirigeants internationaux en leur demandant d’investir dans la recherche pour se préparer à une potentielle crise sanitaire mondiale. Il avait ajouté que cette pandémie risquerait d’apparaître « dans les 10 à 15 ans à venir ».
De nouveau en avril 2018, il alertait le Président Trump sur le risque de pandémie, lors d’un entretien vidéo. Bill Gates s’inquiétait du manque de préparation des États-Unis face au risque de pandémie. Il semblait perplexe face à l’insouciance générale : “Il est étrange que le monde ne fasse pas plus pour contrer ce risque”.
Lire : The Guardian
Aujourd’hui, alors que sa prophétie est avérée, ce lanceur d’alerte du passé est désormais un acteur engagé dans la lutte contre le Covid-19. En effet, le 26 janvier 2020, la Fondation Bill & Melinda Gates s’est engagée à débourser 10 millions de dollars pour aider la Chine et l’Afrique à contenir le virus. De plus, début mars, la Fondation a également annoncé un futur partenariat avec la société MasterCard et la fondation Wellcome Trust pour rassembler 125 millions de dollars, afin d’accélérer les recherches dans le traitement contre le coronavirus.
Plus récemment, Bill Gates a répondu aux questions des internautes sur le COVID-19 dans une session questions/réponses sur Reddit. Celui-ci s’est montré réaliste sur les conséquences économiques du virus en admettant que l’impact serait important, mais rassurant, en ajoutant qu’il ne serait pas insurmontable. Il a cependant exprimé une certaine inquiétude vis-à-vis de la capacité des pays en développement à contenir le virus et à surmonter cette crise.

* Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce terme peu usité, il signifie “Devin qui interprétait la volonté des dieux exprimée par des prodiges ou par l’apparence des entrailles des victimes des sacrifices” (Larousse)

Voir aussi :
Vidéo 2015 de Bill Gates
Sur 2018 : Article Courrier International
Carte créée par Microsoft

Written By

Aimant écrire sur des sujets de société, géopolitiques ou économiques, je vous propose ici mon jeune regard à travers une actualité hebdomadaire. J’essaie d’étudier en profondeur des sujets souvent peu traités par les médias traditionnels nationaux.

Vous pourriez aimer